Chirurgie thoracique et de transplantation cardio-pulmonaire

Pr Elie Fadel
Chef de service
Lire le CV
Department Head CV Icon

Service Chirurgie thoracique et de transplantation cardio-pulmonaire

Le service de Chirurgie thoracique et de transplantation cardio-pumonaire est dirigé par le Pr Elie Fadel.

Le cœur et les poumons sont des organes vitaux qui ont l’objet de certaines des avancées les plus importantes de la médecine.

Le service de chirurgie vasculaire thoracique et de transplantation cardio-pulmonaire se concentre sur la chirurgie non cardiaque de la poitrine, la chirurgie vasculaire, la transplantation pulmonaire et cœur-poumon ainsi que la chirurgie de l’hypertension pulmonaire post-embolique.

Avec plus de 2 000 chirurgies, l’Hôpital Marie-Lannelongue est l’un des premiers au monde pour le nombre de chirurgies thoraciques non cardiaques. Il en va de même pour le prélèvement d’organes, pour les greffes et opérations en collaboration avec d’autres hôpitaux affiliés.

L’activité de la chirurgie pleuropulmonaire comprend notamment la chirurgie pleuropulmonaire conventionnelle (résection pulmonaire, chirurgie pleurale, etc.). Elle s’appuie de plus en plus sur des gestes chirurgicaux complexes ou originaux du cancer du poumon mis au point à Marie Lannelongue.

Des patients viennent de partout en France ainsi que de l’étranger afin d’y subir, parfois sous CEC, une chirurgie d’exérèse des tumeurs broncho-pulmonaires envahissant la bifurcation trachéo-bronchique, la veine cave supérieure, l’aorte thoracique la paroi thoracique ou l’apex pleuropulmonaire. Une approche multidisciplinaire est systématiquement proposée dans le cadre d’interventions sur métastases pulmonaires de cancer digestif et génital, sarcomes des os ou des tissus mous, etc.

Chirurgie des séquelles de tuberculose ou opération d’aspergillose pulmonaire complexes sont généralement adressés par différents CHU ou CHR français, car seules quelques équipes telles que celles de Marie Lannelongue ont l’expérience requise pour ce type d’intervention.

Chirurgie plastique trachéobronchique, (reconstruction de résection de l’axe bronchique après lobectomie) est également développée par le service qui s’est spécialisé dans ce domaine. Les équipes du service ont développé des techniques permettant de réduire significativement le nombre de pneumonectomies au profit de lobectomies élargies avec réimplantation bronchique et vasculaire dans le médiastin.

Les chiffres

  • 2117 interventions par an (2020)
  • 47 transplantations pulmonaires en 2020
  • 10 % du volume de l’activité chirurgicale de l’hôpital

Les principales maladies traitées

  • Cancer du poumon
  • Tumeurs du médiastin
  • Tumeurs primitives ou secondaires de la paroi thoracique (sternum, côtes, voire extension vertébrale)
  • Pathologie trachéale (sténoses post-intubation, sténoses congénitales, tumeurs primitives de la trachée, fistule œso-trachéale extension à la bifurcation trachéobronchique de tumeur broncho-pulmonaire)
  • Fistules œsotrachéales
  • Hypertension pulmonaire post-embolique
  • Maladie emphysémateuse

Techniques utilisées du service

  • Chirurgie pleuropulmonaire
  • Chirurgie des tumeurs médiastinales
  • Chirurgie de la paroi thoracique
  • Chirurgie de l’axe trachéo-laryngé
  • Les fistules œsotrachéales
  • Chirurgie des tumeurs envahissant le défilé cervicothoracique
  • Chirurgie de la maladie thromboembolique pulmonaire aiguë et chronique
  • Chirurgie fonctionnelle de l’insuffisant respiratoire
  • Endartériectomie pulmonaire
  • Transplantation pulmonaire
  • Endoscopie interventionnelle : Echo-endoscopie des voies aériennes (EBUS)